COVID-19 : Quelles sont les priorités des entreprises ?

Etudes et Documents
TAILLE DU TEXTE

Pour identifier au mieux les nouveaux défis et chantiers que devront gérer les entreprises dans les prochaines semaines, Mazars a mené un sondage auprès de 204 cadres et dirigeants d'entreprises établies en France (sondage mené en ligne du 7 au 17 mai 2020).

Les principaux enseignements de l'enquête sont les suivants :

Les durs effets de la crise

  • 62% des répondants déclarent une baisse ou un arrêt total de l’activité de leur organisation suite à la mise en place du confinement, ce qui montre la violence du choc économique.
  • Le pilotage à court terme est la première difficulté rencontrée par les organisations ces dernières semaines, devant les habitudes de travail bouleversées et le management à distance. Ces éléments organisationnels arrivent largement en tête des items liés au financement, à l'inadaptation des systèmes d'information et à l'apparition de litiges.

De prochains mois teintés d’incertitude

  • 73% des dirigeants déclarent avoir une idée claire de leurs priorités.
  • Ainsi, assurer la sécurité sur le lieu de travail, la préparation de l’avenir et la performance de l’entreprise sont les trois premières priorités des sociétés dans les prochaines semaines.
  • Cependant, seulement 42%  des répondants estiment que l’activité de leur organisation devrait s’améliorer dans les prochains mois. A noter des disparités en fonction de la taille de l’entreprise :
    • 53% des répondants appartenant à des grandes entreprises estiment que la situation va s’améliorer. Les grands groupes ont les reins solides même si eux aussi devront faire de la gestion et de l’émancipation.
    • Contre seulement 38% des ETI, 34% des TPE et 33% des PME. Gros point de vigilance sur tout ce tissu d’entreprises qui se retrouve très fragilisé.
L'annuaire du Monde du Droit