La retenue d'eau de Caussade est bien illégale

Environnement
Outils
TAILLE DU TEXTE

La CAA de Bordeaux confirme la légalité du retrait de l’autorisation accordée pour la réalisation de la retenue d’eau de Caussade : ce projet est susceptible de favoriser l’altération d’un milieu aquatique déjà dégradé, en contrariété avec les objectifs du schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux.

Le 15 octobre 2018, la préfète de Lot-et-Garonne a retiré l'autorisation qu'elle avait délivrée à un projet de retenue d’eau sur le territoire de la commune de Pinel-Hauterive, lieu-dit Caussade. Le projet comprenait la création d’un barrage et entraînait l’immersion de parcelles alentour. L’eau stockée en hiver était destinée à l’irrigation d'exploitations agricoles ainsi qu’au soutien d’étiage du Tolzac. Le syndicat départemental des collectivités irrigantes de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne