Immatriculation au RCS des cabinets d'avocats anglo-saxons

Avocat
TAILLE DU TEXTE

Précisions ministérielles sur les modalités d'immatriculation des cabinets d'avocats anglo-saxons établis en France.

Les principaux cabinets d'avocats anglo-saxons établis en France ne sont pas immatriculés au registre du commerce et des sociétés. Le sénateur Alain Fauconnier a soulevé ce problème et demandé à la ministre de la Justice de bien vouloir lui faire savoir sa position sur cette anomalie et la manière dont elle entendait la corriger.

Dans sa réponse faite le 25 novembre 2010, la ministre rappelle que ces cabinets, constitués sous forme de sociétés commerciales, de sociétés d'exercice libéral (SEL) ou de sociétés civiles professionnelles (SCP), sont soumis, lors de l'ouverture d'un établissement en France, à l'obligation d’immatriculation de l'article R. 123-112 du code de commerce.
Cependant, lorsque ces structures sont constituées sous forme d'associations ou de partenariats (Limited Liability Partnership), elles ne sont pas assimilables aux sociétés soumises à l'obligation générale d'immatriculation mais sont inscrites dans le répertoire SIREN. Plus spécifiquement, les cabinets ayant leur siège au Royaume-Uni, en Irlande ou aux États-Unis ne sont soumis à aucune formalité d’immatriculation.

Références


- Immatriculation au registre du commerce et des sociétés des cabinets d'avocats anglo-saxons établis en France : réponse le 25 novembre 2010 de la ministre de la justice à la question n° 14614 de Alain Fauconnier du 29 juillet 2010 - http://url.legalnews.fr/3n1

- Code de commerce, article R. 123-112 - http://url.legalnews.fr/3n7

Le Bulletin du Barreau de Paris, 2010, n° 40, 3 décembre, “De l’immatriculation au RCS des cabinets anglo-saxons” - http://url.legalnews.fr/3n0

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France