Barreau de Paris : l'avocat qui avait menti à son client radié

Avocat
TAILLE DU TEXTE

Dans un arrêté disciplinaire du 19 juillet 2011, la formation de jugement n° 3 du Barreau de Paris prononce la radiation d'un avocat qui a trompé son client.

L'avocat aurait établi des faux et menti à son client concernant son affaire. Il lui aurait fait croire que son affaire était pendante devant le Conseil de prud'hommes alors même que cela n'était pas le cas.

Le Conseil a considéré que ces faits étaient contraires aux principes essentiels d’honneur et de probité énoncés à l’article 1.3 du Règlement intérieur du barreau de Paris (RIBP), il a donc prononcé la radiation.

Source :

- Le bulletin du Barreau de Paris, 26 juillet 2011

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier