QPC relative au droit au silence devant le procureur de la République

Avocat
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil constitutionnel s'est prononcé sur la conformité à la Constitution des articles 393 et 803-2 du code de procédure pénale.

Dans une décision du 6 mai 2011, le Conseil constitutionnel s'est prononcé sur la conformité à la Constitution des articles 393 et 803-2 du code de procédure pénale.

S'agissant de l'article 803-2 du CPP, relatif à la présentation devant le procureur de la République de la personne déférée le jour même à l'issue de la garde à vue, le Conseil constitutionnel rappelle qu'il avait déjà jugé conforme à la Constitution l'article 803-3 du CPP relatif au défèrement le jour suivant la garde à vue (n° 2010-80 QPC du 18 décembre 2010). Pour les mêmes motifs, il a jugé conforme à la Constitution l'article 803-2 du CPP.

Concernant l'article 393 permettant au procureur de la République de notifier à la personne poursuivie la décision prise sur la mise en oeuvre de l'action publique et de l'informer sur la suite de la procédure, le Conseil constitutionnel a formulé une réserve pour s'assurer du respect des droits de la défense : l'article 393 du CPP ne saurait permettre que soient recueillies et consignées, à cette occasion, les déclarations de la personne sur les faits qui font l'objet de la poursuite.

Références :

- Communiqué de presse du Conseil constitutionnel du 6 mai 2011 - "Communiqué de presse - 2011-125 QPC"

- Décision n° 2011-125 QPC du 6 mai 2011

- Décision n° 2010-80 QPC du 17 décembre 2010

- Code de procédure pénale, article 803-2

- Code de procédure pénale, article 803-3

- Code de procédure pénale, article 393

Sources :

Le Monde, 8 mai 2011, “Pour le Conseil constitutionnel, une personne présentée au procureur après une garde à vue ne peut être interrogée”

actuEL avocat, 9 mai 2011, “Déclinaison du droit au silence devant le procureur”

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.