Prospection commerciale sans consentement : sanction de la Cnil

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cnil inflige à la société Nestor une amende de 20.000 € pour avoir adressé des courriels de prospection sans avoir préalablement recueilli le consentement des prospects et pour avoir manqué à plusieurs obligations du RGPD.

Saisie de plusieurs plaintes, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a effectué des contrôles en mai 2019 et février 2020 auprès de la société Nestor, spécialisée dans la préparation et la livraison de repas à destination d’employés de bureaux. Elle a constaté plusieurs manquements concernant le traitement de données personnelles de prospects et de clients :- un manquement à l’obligation de recueillir le consentement des personnes lors d’une prospection par courriel : depuis 2017, 653.033 prospects ont reçu des messages électroniques de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.