CEDH : la suspension de l'accréditation de journalistes au Parlement est une violation de la liberté d'expression

Médias
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Hongrie a été condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme pour une suspension de l'accréditation au Parlement hongrois de divers journalistes qui avaient posé des questions à des responsables politiques sur un sujet d'intérêt général.

Plusieurs journalistes hongrois, travaillant pour divers organes de presse, ont obtenu une accréditation leur permettant de couvrir une session plénière du Parlement hongrois en avril 2016. Souhaitant recueillir des informations sur une affaire de versements présumés illicites liés à la Banque nationale de Hongrie, ils ont essayé d'interviewer plusieurs responsables politiques, sans notification préalable, et dans une zone du Parlement non prévue à cet effet.Le président du Parlement a par la suite suspendu leur accréditation, faisant référence à un (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.