UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Santé publique : modalités de transmission des informations nécessaires au couplage des données par les organismes assureurs

Actualités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil des ministres belge a approuvé un projet d’arrêté royal qui décrit les modalités selon lesquelles les organismes assureurs sont tenus de transmettre les informations nécessaires au couplage des données qui sont indispensables pour l’élaboration de nouvelles règles de financement et leur contrôle dans le cadre d’une politique de santé efficiente.

Le 22 mars 2019, le Conseil des ministres belge a approuvé le “Projet d’arrêté royal portant exécution de l’article 156, bis, alinéa 1er, première phrase, de la loi du 29 avril 1996 portant des dispositions sociales, en ce qui concerne les modalités selon lesquelles les organismes assureurs sont tenus de transmettre à la cellule technique les informations nécessaires au couplage des données qui sont indispensables pour l’élaboration de nouvelles règles de financement et leur contrôle dans le cadre d’une politique de santé efficiente”.

Pour toutes les prestations ambulatoires comptabilisées au premier semestre 2017 et les semestres suivants dans les cadres statistiques transmis à l’INAMI (Institut national d’assurance maladie invalidité), les organismes assureurs communiquent à la cellule technique les informations suivantes :
- l’identification de l’organisme assureur ;
- l’année et le semestre de comptabilisation ;
- le numéro de série externe ;
- la date de prestation ;
- le numéro du bénéficiaire .

Le projet est transmis pour avis au Conseil d’Etat.