Curtis : ouverture d'un bureau à Bruxelles

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet Curtis, Mallet-Prevost, Colt & Mosle LLP a annoncé que Simon Batifort , associé dans les groupes d'arbitrage international et de droit international public du cabinet, déménagera de New York à Bruxelles à la fin du mois de mai 2021 pour établir un nouveau bureau Curtis. Le nouveau bureau, qui sera entièrement intégré à la plate-forme mondiale de Curtis , se concentrera dans un premier temps sur l'arbitrage des traités d'investissement, l'arbitrage commercial international et le droit international public, avec des plans pour étendre son offre pour inclure le commerce international et d'autres pratiques.

«L'ouverture au cœur de l'Union européenne est une prochaine étape naturelle pour Curtis », a déclaré George Kahale, III, président du cabinet et chef du groupe d'arbitrage international.   « Bruxelles est un emplacement stratégique pour plusieurs de nos domaines de pratique et cela renforcera la présence européenne établie de Curtis. Simon a gravi les échelons de notre siège social de New York où il a représenté des clients clés dans de nombreux arbitrages internationaux de haut niveau et a contribué de manière significative au développement de notre pratique. Il est l'un des avocats internationaux les plus talentueux et les plus motivés de sa génération et la personne idéale pour diriger cette expansion. »

Charles Buderi , un associé basé à Londres qui dirige le groupe de droit international public de Curtis , a déclaré: « Notre nouveau bureau de Bruxelles approfondira nos offres de droit international public et d'arbitrage international dans la région EMEA. J'ai travaillé en étroite collaboration avec Simon ces dernières années et je suis ravi qu'il apporte son expérience et son énergie de ce côté-ci de l'Atlantique .»

« Après 10 ans de pratique à New York, je suis ravi et reconnaissant de cette opportunité de diriger la dernière expansion de Curtis », a déclaré Batifort. « Bruxelles est une plaque tournante politique majeure pour le droit économique international et le règlement des différends entre investisseurs et États et est parfaitement située au carrefour de plusieurs juridictions clés pour l'arbitrage international et le droit international public. J'ai hâte de développer davantage nos pratiques de pointe dans ces domaines à partir de la «capitale de l'Europe ». 

Doublement qualifié à Paris et à New York, Batifort a représenté des États, des entités publiques et des entreprises privées dans de nombreux arbitrages de traités commerciaux et d'investissement, notamment en obtenant la plus grande annulation de l'histoire du CIRDI dans Venezuela Holdings c.Vénézuela, obtenant le rejet de une réclamation au titre d'un traité d'investissement de 2,76 milliards de dollars EU dans Khadamat c. Arabie saoudite et la défense de la République de l'Inde dans la phase quantique de Deutsche Telekom c. Inde. Il est également professeur associé à la Brooklyn Law School et membre du Conseil exécutif de l'American Society of International Law (ASIL). La publication sœur de Global Arbitration Review, Who's Who Legal: Future Leaders, a reconnu à plusieurs reprises Batifort comme l'un des partenaires d'arbitrage international de moins de 45 ans les plus prestigieux dans les Amériques, y compris dans son édition 2021.

Toute l'actualité - Belgique

Grille Liste

Le Conseil des ministres a approuvé un projet d’arrêté royal visant à réformer la réglementation relative à l’évaluation des membres du personnel de la fonction publique (...)

La condamnation d’un journal à anonymiser l’identité d’un condamné, réhabilité, au nom du droit à l’oubli, ne viole pas la liberté d’expression.

Le cabinet d’avocats Crowell & Moring vient de lancer une nouvelle application destinée à aider les entreprises à détecter les risques liés à leur gestion en matière de propriété (...)

Laurius accueillera dès la rentrée judiciaire trois nouveaux associés et six nouveaux collaborateurs provenant de chez Ambos. Ces arrivées auront pour effet de doubler les effectifs bruxellois (...)

L'Ordre des barreaux francophones et germanophone (OBFG) a envoyé un questionnaire aux avocats belges sur les répercussions de la crise liée à l'épidémie de Covid-19 sur leur activité. 2676 (...)

Xavier Van Gils, ancien bâtonnier du barreau du Brabant Wallon, accède à la présidence d’AVOCATS.BE.Il succède à Jean-Pierre Buyle, devenant ainsi le 7ème président de cette (...)