CJUE : le bouton "j’aime" de Facebook et les données personnelles

Affaires internationales
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le gestionnaire d’un site internet équipé du bouton "j’aime" de Facebook peut être conjointement responsable avec Facebook de la collecte et de la transmission à ce dernier des données à caractère personnel des visiteurs de son site.

Une association allemande de protection des consommateurs a intenté une action à l'encontre d'une société de vente en ligne de vêtements qui a inséré sur son site Internet le bouton "j’aime" de Facebook. Elle lui reproche d’avoir transmis à Facebook des données à caractère personnel des visiteurs de son site sans leur consentement et en violation des obligations d’information prévues par les dispositions relatives à la protection des données personnelles. Saisi du litige, l’Oberlandesgericht Düsseldorf (tribunal régional supérieur de Düsseldorf, Allemagne) a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.