La lente mutation des banques allemandes

Europe
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le système bancaire allemand, nommé système à trois piliers (privé, public et mutualiste), s’engage sur la voie d’une profonde mutation. En effet, la suppression en 2005 des garanties étatiques accordées aux banques publiques, la remise en cause du principe régional ou encore l’ouverture du capital des banques publiques aux investisseurs privés, pourraient aider le secteur à relever ce défi. Toutefois, le secteur bancaire allemand demeure confronté à des déficiences structurelles telles que la faiblesse chronique des revenus d’exploitation, le morcellement des parts de marché, et l’atonie du crédit domestique. Si les Landesbanken ont entrepris une recomposition du secteur bancaire public, les banques commerciales privées concentrées sur leurs stratégies internationales n’ont pas pour le moment (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.