StopCovid : le barreau de Paris alerte sur les risques d’atteinte aux droits et libertés pour tout utilisateur

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans une délibération du 26 mai 2020, le Conseil de  l’Ordre des avocats de Paris alerte sur les risques d’atteinte aux droits et libertés fondamentaux de l'application StopCovid pour tout utilisateur et invite les avocats parisiens à ne pas installer l'application. 

Le Conseil de l’Ordre des avocats de Paris a « relevé les risques réels de fuite de données médicales et professionnelles, mais également des risques d’atteinte aux droits fondamentaux et aux coûts sociaux d’un tel dispositif, outre le faux sentiment de sécurité que cette application procurerait ».
Par ailleurs,  « la question « d’accoutumance » au traçage, relevée par la CNIL dans son avis, et de dénoncer un risque de banalisation des technologies de surveillance comme la reconnaissance faciale et son acceptation ».

Aussi, le Conseil de l’Ordre du barreau de Paris, alerte sur les risques d’atteinte aux droits et libertés fondamentaux pour tout utilisateur de l’application « StopCovid », partage à ce titre les inquiétudes de la CNCDH dans son avis du 28 avril 2020, réitérées le 26 mai. Il invite également les avocats parisiens à ne pas installer cette application, à limiter l’usage de la fonction Bluetooth aux seules applications professionnelles présentant des niveaux de sécurité satisfaisante, et appelle les avocats à la plus grande vigilance sur l’utilisation de cette application sur leurs smartphones personnels.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.