UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Retraites : le CNB adresse une lettre ouverte à Nicole Belloubet et Laurent Pietraszewski

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans une lettre ouverte transmise ce matin à la garde des Sceaux Nicole Belloubet et au Secrétaire d’État aux retraites Laurent Pietraszewski, le bureau du Conseil national des barreaux (CNB) demande aux ministres de retirer le « projet de désintégration de [leur] régime autonome de retraite ».

En réponse au communiqué de la garde des Sceaux du 8 février, les membres du bureau du CNB indiquent que le gouvernement « porte seul la responsabilité de ce mouvement de grève, et c'est donc à lui de trouver les solutions pour en sortir aujourd'hui, en suspendant, ou mieux, en retirant son projet de désintégration de notre régime autonome de retraite ».

Ils reviennent point par point sur les propositions du gouvernement avant d'évoquer les conséquences du mouvement des avocats.

« Grève ou pas grève, la justice est au bord de l'implosion », écrivent notamment les membres du bureau du CNB.

« Vos récentes réformes ne sont pas étrangères à cet état historiquement alarmant », poursuivent-ils.  « Notre système judiciaire tient aujourd'hui grâce au dévouement et à la conscience citoyenne et professionnelle des magistrats, des greffiers et des avocats, trois professions à bout de souffle ».

« Nous ne sacrifierons pas les générations futures sous le prétexte de “transitions lentes et longues” ou sur la base de simulations partielles, partiales et opaques. Nous sommes mobilisés et déterminés pour que dans cinquante ans, nos concitoyens puissent encore compter sur des avocats - et donc une justice - de proximité », concluent-ils.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

Voir aussi :