UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Infogreffe et Seraphin.legal lancent leurs premiers Law Corners, un programme d’accompagnement des entrepreneurs

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Accompagner toujours mieux les entrepreneurs français pour faciliter le développement de leurs projets : telle est l'ambition première de la loi PACTE. Dans cette lignée, Infogreffe lance dès le 15 novembre, en partenariat avec le studio Legal Tech Seraphin.legal, une série de rencontres professionnelles au cœur des tribunaux de commerce avec des juristes, des avocats et des experts de la Legal Tech. L’objectif : proposer un accompagnement très concret et personnalisé au plus près des porteurs de projets entrepreneuriaux. A Lille, au Havre et à Paris les 15, 22 et 27 novembre prochains, Infogreffe s'appuie sur le maillage territorial des greffiers des tribunaux de commerce pour mettre son expertise juridique et numérique au service des entrepreneurs.

Une permanence juridique enrichie pour accompagner les entrepreneurs dans leurs démarches

Afin de répondre à un besoin concret d’accompagnement et de conseil individuel, Infogreffe entreprend, en collaboration avec Seraphin.legal, d’ouvrir des permanences juridiques enrichies, permettant aux entrepreneurs et chefs d'entreprise d’échanger avec des greffiers des tribunaux et des professionnels du droit et des Legal Tech. Grâce à ces entretiens individuels en face-à-face dans des espaces spécialement aménagés, les créateurs d’entreprise et dirigeants pourront découvrir des services numériques adaptés à leurs besoins, et être guidés pas-à-pas dans leurs démarches courantes : création de société et immatriculation au registre du commerce, création d’une contrathèque pour assurer la gestion quotidienne de son entreprise, génération de contrats sur mesure et dématérialisés, évaluation de la santé financière de son entreprise et de ses partenaires, etc.

Cette initiative est née d’un constat : les démarches juridiques et administratives représentent une part considérable de l’activité des entrepreneurs (environ 50% du temps, au détriment des affaires), qui n’ont pour la plupart pas recours à un avocat ou un expert du chiffre, et ce tout particulièrement dans les phases de lancement de leur projet. Les Law Corners visent ainsi à aller à la rencontre des entrepreneurs dans les territoires, afin de les accompagner dans l'avènement de leur projet et de faciliter la gestion quotidienne de leur société, grâce à des solutions numériques développées par les greffiers des tribunaux de commerce et des acteurs de la Legal Tech.

Un parcours à la fois physique et numérique pour garantir un accès au droit augmenté

Les Law Corners fédèrent le meilleur de la Legal Tech autour des greffiers des tribunaux de commerce afin d’offrir aux entrepreneurs des services adaptés à leurs besoins ainsi qu'un accès direct à des professionnels du droit, de la comptabilité et du numérique.

Avec le lancement de ces cycles de rencontres, Infogreffe confirme sa force d’innovation, en présentant ses derniers services numériques à destination des créateurs d’entreprise, comme le service d'identité numérique gratuit et sécurisé Monidenum ou encore le Tribunal digital, qui permet de saisir le tribunal de commerce directement en ligne.

« La force d’Infogreffe est de s’appuyer à la fois sur l’expertise juridique des greffiers des tribunaux de commerce, et leur compréhension des besoins concrets des entrepreneurs – parce que nous les côtoyons au quotidien, mais aussi parce que nous sommes nous-mêmes des chefs d’entreprise ! Avec ces Law Corners, Infogreffe répond une nouvelle fois à une attente forte des entrepreneurs : disposer sur tout le territoire d'un accompagnement personnalisé, leur permettant de découvrir des solutions pour effectuer leurs démarches facilement et en toute sécurité », a souligné Dieudonné MPouki, Président d'Infogreffe.