Peut-on se prévaloir d’une créance de salaire différé après le règlement d’une succession ?

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation estime par cet arrêt qu’une créance de salaire différé n’est pas recevable après la clôture d’une succession qui n’est elle-même pas caractérisée lorsque les héritiers maintiennent l’indivision de manière prolongée.

Un exploitant agricole est décédé et a laissé pour héritiers son épouse et leurs trois enfants. Après la mort de l’un d’entre eux, les cohéritiers sont l’épouse, les deux enfants, les trois petits enfants et leur mère. Un des enfants assigne ces derniers héritiers en ouverture des opérations de comptes, liquidation et partage de la communauté ayant existé entre ses père et mère, ainsi que de leurs successions. La cour d’appel d’Aix-en-Provence, le 28 février 2018, accueille la demande du requérant au titre d’une créance de salaire (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.