La renonciation à un legs peut être tacite tant qu'elle est sans équivoque

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

La renonciation à un legs n'est soumise à aucune forme particulière et elle peut être tacite, pourvu qu'elle résulte d'actes manifestant sans équivoque la volonté de renoncer.

Pierre X., est décédé, en laissant pour lui succéder ses trois filles, Marie-Louise, Marie-Paule et Annie-Michèle, et en l'état d'un testament olographe daté du 1er août 1974 désignant cette dernière légataire universelle.Un acte de notoriété établissant la dévolution successorale du défunt ab intestat, sans faire mention du testament, a été dressé le 9 septembre 1999.Le 21 juin 2000, Annie-Michèle X. a déposé le testament en l'étude d'un autre notaire, qui a établi le même jour un acte de notoriété y faisant référence. Dans un arrêt du 25 mai 2016, la cour d'appel de Bastia a dit que Mme Annie-Michèle X. a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.