Fraude paulienne présumée en cas de donation faite sur un bien en cours de remboursement

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une donation faite par des emprunteurs sur un bien en cours de remboursement est considérée comme une manœuvre consciente d’organiser leur propre insolvabilité, les privant de la possibilité de régler leur dette et constitutive d’une fraude paulienne.

Une société s'est portée caution d'un prêt relais consenti pour une durée de vingt-quatre mois, par une banque à des époux en vue de l'acquisition d'une maison d'habitation.Ces derniers ont constitué une société civile immobilière (SCI), apportant à celle-ci l'immeuble ainsi financé, puis fait donation de l'usufruit des parts sociales à leurs deux enfants.La banque s'étant prévalue de la déchéance du terme du prêt, la caution a réglé à la banque la somme due et a assigné les emprunteurs en remboursement.Estimant l'apport et l'acte de donation (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.