ISF : lorsque la donation se déguise en prêt

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

De nombreuses sommes, déclarées à l’ISF comme des prêts, d'une mère, très âgée, à son fils, et cela à plusieurs reprises, sans taux d’intérêt et sans aucun remboursement, constituent une donation déguisée.

Mme X. a prêté à six reprises des fonds à son fils, M. Z. Ce dernier a mentionné les dettes en résultant au passif de son patrimoine dans ses déclarations d'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). En 2009, l'administration fiscale lui a notifié une proposition de rectification de son ISF, selon la procédure de l'abus de droit, au motif que lesdites sommes n'étaient pas déductibles, s'agissant de donations déguisées. L’arrêt de la cour d’appel de Paris a rejeté les demandes de l’intéressé et admis la décision du fisc, retenant que l'absence de stipulation d'intérêt et compte (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.