Précision sur les libéralités rapportables à la succession

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Seule une libéralité, qui suppose un appauvrissement du donateur dans l’intention de gratifier son héritier, est rapportable à la succession.

En l’espèce, Mme Y. est décédée le 19 avril 2012, laissant pour lui succéder ses quatre enfants. Cependant, des difficultés se sont élevées lors des opérations de liquidation et de partage de sa succession. La cour d’appel de Poitiers a condamné Mme X. à rapporter à la succession de sa mère la somme de 211.671,45 €, correspondant à des versements réalisés de février 2005 à mars 2010 au motif que ces sommes sont sans commune mesure avec les services rendus. La Cour de cassation, dans une décision du 8 mars 2017, casse l’arrêt de la cour d’appel mais seulement en ce qu’il dit que Mme X. doit rapport à la succession au visa de l’article 843 du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.