UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le rapport des libéralités à la succession n’est dû que par les héritiers ab intestat

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Cassation de l’arrêt d’appel qui ordonne à des petits-enfants de rapporter à la succession de leur grand-mère la prime versée par cette dernière sur le contrat d’assurance-vie alors que ces derniers ne sont pas héritiers ab intestat.

Mme X. est décédée en septembre 2005, en Polynésie française, laissant pour lui succéder ses deux fils, MM. Y. et Z. Auparavant, elle avait souscrit une assurance sur la vie en désignant comme bénéficiaires les enfants de ce dernier. M. Y. a assigné devant le tribunal de première instance de Papeete M. Z. et ses deux enfants en partage de la succession. La cour d’appel de Papeete a jugé que les enfants de M. Z. devaient rapporter à la succession la prime versée par Mme X. sur le contrat d'assurance sur la vie. La Cour de cassation, dans une décision du 8 mars (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne