UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Hogan Lovells et Herbert Smith Freehills conseils sur le financement du rachat par EssilorLuxottica de GrandVision

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Hogan Lovells et Herbert Smith Freehills sont intervenus dans le cadre du financement du rachat par EssilorLuxottica, leader mondial dans la conception, la fabrication et la distribution de verres ophtalmiques, de montures optiques et de lunettes de soleil, de GrandVision.

Avec l'acquisition de GrandVision, EssilorLuxottica va augmenter sa plateforme de détail, principalement en Europe, avec l'adjonction de plus de 7 200 magasins dans le monde, de plus de 37 000 salariés et de 3,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Cette opération est soumise à différentes conditions suspensives, y compris l’obtention d’autorisations réglementaires et la réalisation de procédures de consultations obligatoires. 

Une équipe internationale de Hogan Lovells a conseillé les banques. A Paris, elle était composée de Michel Quéré (associé), Guergana Zabounova (collaboratrice senior) et Adrien Gaudron (collaborateur) sur les aspects de financement ; Ludovic Geneston (associé) sur les aspects fiscaux. A Amsterdam, elle regroupait Jongen Wouter (associé) sur les aspects de financement ; Anton Louwinger (associé) et Alexander Fortuin (collaborateur senior) sur les aspects fiscaux.

Herbert Smith Freehills est intervenu comme conseil de l'emprunteur avec Louis de Longeaux (associé), Lou Bernard et Dylan Shields (collaborateurs) sur les aspects de financement et Bruno Knadjian (associé) pour les aspects fiscaux et avec le soutien du cabinet Stibbe pour les aspects de droit néerlandais.