AMF : outils de gestion du risque de liquidité des fonds d’investissement

Finance
Outils
TAILLE DU TEXTE

En matière de gestion du risque de liquidité des fonds ouverts, l'AMF invite les sociétés de gestion à étudier la possibilité d’introduire, dans les documents réglementaires, la faculté de recourir au plafonnement des rachats pour gérer les crises de liquidité dans l’intérêt des porteurs ou actionnaires.

Le 6 mars 2018, l'Autorité des marchés financiers (AMF) adapte les règles à la suite de la publication par l’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV), le 1er février 2018, de recommandations et bonnes pratiques sur la gestion du risque de liquidité des fonds ouverts. Le risque de liquidité est le risque lié à un décalage trop important entre la liquidité des actifs dans lesquels un fonds est investi et les conditions de rachat offertes aux investisseurs. L'AMF précise (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.