Appréciation de la disproportion de l'engagement de la caution

Sûretés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le juge devait rechercher si la banque avait eu connaissance, lors de la souscription du contrat, de l'existence d'autres cautionnements ou engagements antérieurement consentis par la caution auprès d'autres établissements.

Par un même acte sous seing privé du 10 octobre 2011, une banque a consenti une ouverture de crédit en compte courant d'un montant de 30.000 € à une société et son gérant s'est rendu caution solidaire, dans la limite de la somme de 19.500 €, de l'engagement souscrit par la société. Celle-ci ayant été mise en sauvegarde, puis en liquidation judiciaire, la banque a assigné la caution en paiement. La cour d'appel de Rouen a rejeté les demandes de la caution et l'a condamnée à payer à la banque la somme de 19.500 €, outre intérêts.Les juges ont retenu que, lors de la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.