UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Pratique commerciale trompeuse : un gazpacho sans tomate reste-t-il un gazpacho ?

Consommation
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le tribunal administratif de Cergy Pontoise juge que l'appellation "gazpacho vert", pour désigner une soupe froide de légumes sans tomate, ne constitue pas une pratique commerciale trompeuse.

A la suite d'une enquête sur place, la direction départementale de la protection des populations (DDPP) des Hauts-de-Seine a, sur le fondement du V de l’article L. 141-1 du code de la consommation, enjoint à une société, qui commercialise un produit dénommé "Gazpacho vert", de se mettre en conformité avec les dispositions de l’article L. 121-1 du code de la consommation. Selon l’administration, la société ne peut mettre sur le marché un produit intitulé "Gazpacho vert" ne comportant pas de tomates alors que le gazpacho désignerait une soupe froide composée à titre principal de tomates mixées.L'administration (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne