Les professionnels de la restauration s'engagent en contrepartie de la baisse de la TVA à baisser les prix et à créer des emplois

Consommation
Outils
TAILLE DU TEXTE

Hervé Novelli a annoncé le 28 avril 2009 qu’à l’occasion des Etats généraux de la restauration, les professionnels se sont engagés à baisser de 11,8 % les prix de certains produits comme le café, l’eau minérale ou le plat du jour, et à créer 40.000 emplois, en échange d’une baisse de la taxe sur la valeur ajoutés à 5,5 %. Cet engagement prendra la forme d’un contrat signé entre la profession et l’Etat, dénommé "contrat d’avenir". Concrètement, sur la base d’une liste de dix produits, le restaurateur devra en choisir sept sur lesquels il répercutera la baisse de la TVA. Par ailleurs, en matière d’emploi, les restaurateurs ont annoncé des créations nettes d’emplois supplémentaires, à savoir 40.000 emplois nouveaux sur les deux prochaines années dont 20.000 emplois pérennes, et (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.