UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Bataille juridique autour du terme "Avocature" : ni concurrence déloyale, ni parasitisme

Concurrence / Distribution
Outils
TAILLE DU TEXTE

La seule reprise en tant que titre d’un mot existant, même peu usité, exclut tout effort créatif de l'auteur, qui ne peut prétendre à aucune originalité sur le titre revendiqué.

Maître Daniel Soulez-Larivière a publié un essai, en 1982, intitulé "l’Avocature".Maître Aurore Boyard a publié, en 2016, une trilogie intitulée l’Avocatesse, l’Avocature, l’Avocation.Les deux ouvrages sont de deux genres différents puisque le premier est un essai sur le métier d'avocat et le second, un roman relatant la relation entre une jeune avocate et un policier. Pour avoir utilisé le terme "avocature", M. Daniel Soulez-Larivière a attaquée sa consoeur en justice pour "concurrence déloyale" et "parasitisme". M. Soulez-Larivière prétendait avoir inventé le terme "avocature".Mais l’avocat de la défenderesse a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne