UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Déséquilibre significatif entre les parties à certains contrats : compétence exclusive de la cour d’appel de Paris

Concurrence / Distribution
Outils
TAILLE DU TEXTE

La cour d’appel de Paris a une compétence exclusive pour statuer sur les litiges portant sur des obligations créant un déséquilibre significatif dans les droits et obligations des parties à certains contrats.

La société X. et la société Y. ont conclu un contrat de fourniture et de maintenance de matériel informatique. La société X. a résilié celui-ci le 19 septembre 2013. Cependant, la société Y. a estimé que le contrat devait s’achever le 1er mai 2015. Elle a ensuite obtenu une ordonnance d'injonction de payer du président du tribunal de commerce de Castres. La société X. a alors formé opposition contre celle-ci. Dans un arrêt du 7 décembre 2016, la cour d’appel de Toulouse a rejeté les demandes de la société Y. qui exigeait que la société X. paye des sommes très importantes en raison du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne