CMS s’associe à un cabinet d’avocats saoudien

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

CMS va collaborer avec le cabinet d’avocats saoudien Feras Al Shawaf. Les deux cabinets ont conclu un partenariat exclusif pour leurs activités internationales, en vertu duquel Feras Al Shawaf traitera les dossiers relevant de son territoire. 

CMS

CMS s’associe à Feras Al Shawaf, un cabinet saoudien installé à Riyad, dans le cadre d’un accord exclusif. Au-delà de l’échange de recommandations, les deux cabinets aspirent à développer des opportunités de collaboration en Arabie saoudite où les clients exigent non seulement un savoir-faire local mais également l’expertise d’un cabinet international dans divers domaines du droit et de l’industrie.

CMS possède désormais une présence inégalée dans la région MENA. En effet, le cabinet saoudien étend l’implantation de CMS déjà présent en Algérie, en Iran, au Maroc, à Oman, en Turquie et dans les Émirats arabes unis grâce à des bureaux associés en Irak et au Liban. Dubaï jouit d’une position centrale dans les opérations de CMS au sein de la zone MENA avec plus de 100 avocats répartis dans cette région. L’équipe de Dubaï investirat de nouveaux bureaux à Burj Daman au DIFC (Dubai International Financial Centre) d’ici la fin septembre 2017.

Par cette expansion en Arabie saoudite, la plus grande puissance économique du Moyen-Orient, CMS se lie aux lieux d’affaires incontournables de la région. Cette stratégie s’apparente à celle mise en œuvre en Amérique latine. En janvier 2017, trois cabinets latino-américains situés au Chili, en Colombie et au Pérou ont rejoint le réseau et ainsi renforcé la présence de CMS au Brésil et au Mexique. En associant ses bureaux, CMS apporte des solutions homogènes au niveau régional.

CMS mettra ses clients du Moyen-Orient en contact avec des experts juridiques de premier plan à travers le monde pour les accompagner dans leur internationalisation, leurs opérations et leurs litiges transfrontaliers. Quant aux clients hors de la région, les liens étroits entre les bureaux de CMS leur assurent de pouvoir s’appuyer sur une équipe solide pour leurs projets au Moyen-Orient : une équipe composée de contacts locaux et d’avocats présents sur le terrain, qui parlent la langue et connaissent les juridictions.

Comme l’explique Duncan Weston, Directeur associé de la prospection internationale chez CMS : « La région Moyen-Orient Afrique du Nord, dont la première économie n’est autre que l’Arabie saoudite, connaît une croissance dynamique et gagne en importance pour nos clients. Nos bureaux du Moyen-Orient, en particulier celui de Dubaï, collaborent avec Feras Al Shawaf depuis un moment déjà. Désormais, en tant que cabinets associés, CMS et Feras Al Shawaf vont intensifier cette relation par la mise en place d’une équipe intégrée qui offrira un service complet et efficace au niveau adéquat. »

Feras Al Shawaf, avocat associé senior chez Feras Al Shawaf, ajoute : « CMS et Feras Al Shawaf ont conclu un partenariat exclusif pour identifier et exploiter des opportunités de travail en Arabie saoudite. À l’heure où nos clients entreprennent des projets de transformation dans le cadre du plan Vision 2030, Al Shawaf et CMS allient leurs expertises pour mieux répondre à leurs besoins. Avec CMS, ce sont plus de 4 500 avocats du monde entier qui sont désormais accessibles à nos clients locaux et régionaux pour faciliter leurs opérations. »

Au sein de ce partenariat, CMS apporte une expertise reconnue dans le domaine des partenariats public-privé, des infrastructures et des technologies, médias et communications. Au Moyen-Orient, CMS possède également une expertise spécifique dans d’autres secteurs tels que l’immobilier et la construction, l’énergie, la banque et finance islamique, les sciences de la vie, l’hôtellerie et les loisirs et l’éducation.

Fort d’une expertise locale approfondie, le cabinet Feras Al Shawaf entretient des relations privilégiées avec des acteurs clés en Arabie saoudite. Ses domaines d’intervention incluent notamment le droit des sociétés, le droit commercial, la propriété intellectuelle, le droit des télécommunications, le contentieux, l’arbitrage, le droit du travail, la banque et finance, le droit du private equity et des investissements, le financement de projets, les agences commerciales et les franchises.

Cornelius Brandi, président de CMS, commente : « Le partenariat avec Feras Al Shawaf illustre une nouvelle fois ce qui fait la particularité de CMS : le fait d’allier une vision internationale à une expérience locale. Grâce à l’association de nos expertises, nous proposerons à nos clients une grande qualité de service au Moyen-Orient et à l’échelle mondiale. »

CMS dispose désormais de 72 bureaux répartis dans 41 pays et compte plus de 1 000 associés pour uneffectif total de 7 500 collaborateurs.