Tiana Rambatomanga, Associée, Stephenson Harwood

Interviews
TAILLE DU TEXTE

Interview de Tiana Rambatomanga qui vient de rejoindre Stephenson Harwood en qualité d'associée afin de créer la pratique dédiée à la structuration de fonds.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Stephenson Harwood ?

Tout d’abord pour les personnes que j'ai rencontrées à Paris et à Londres dont l’esprit d’équipe et entrepreneurial m'a séduite et rapidement donné envie de les rejoindre, en particulier une femme, Sharon White, Managing Partner worldwide du cabinet.
 
Le succès de la croissance interne et externe m’a impressionnée. En cinq ans, le cabinet a eu une croissance de 50% de son chiffre d’affaires (sans fusion !) et a su attirer de jeunes associés issus de grands cabinets internationaux qui ont l’envie d'exercer ensemble et différemment. Le cabinet leur fait confiance, et réciproquement, c’est un point important pour moi. 
 
J’ai également été attirée par les synergies existantes entre les équipes actuelles mais aussi avec ma pratique, ce qui nous permettra de parfaitement accompagner nos clients. 

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Mon parcours est plus le résultat de rencontres qu’une trajectoire planifiée.
 
J'ai commencé à travailler à Londres et suis revenue en France avant de commencer mon stage en tant que UK Sollicitor. J’y suis restée. J’ai débuté en 2005 en tant que collaboratrice junior dans l’équipe création de fonds chez KWM (ex SJ Berwin) qui était le leader dans ce domaine. De nombreux acteurs se sont ensuite positionnés sur ce secteur mais à l’époque cette discipline était une niche. Cette expérience m'a beaucoup guidée à titre professionnel et personnel car elle m’a permis de me spécialiser en structuration de fonds de private equity au sens large (LBO, venture, mezzanine, dette, infrastructure ou immobilier) et m’a donné goût aux projets entrepreneuriaux. 
En 2008, j’ai intégré en tant que collaboratrice mid-level le cabinet Clifford Chance qui souhaitait développer une pratique fonds. En 2010, j’ai rejoint le cabinet Ashurst en tant que collaboratrice senior pour y créer cette activité. Cette expérience m’a enthousiasmée ainsi que le challenge et le travail accompli. Puis en 2013 je suis revenue chez Clifford Chance en tant que Counsel avec cette fois-ci l'ensemble de mon équipe. J’y ai exercé pendant quatre ans ; cette structure m’a beaucoup apporté. Aujourd’hui j’ai le plaisir de rejoindre un cabinet en pleine croissance qui souhaite rester à taille humaine pour y créer une pratique dédiée à la structuration de fonds.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

 
Mes parents qui m'ont toujours soutenu et appris à croire en moi même quand j'ai pu connaitre des difficultés. Et mon fils, qui m'a, contre toutes attentes et autres idées reçues, rendue plus intelligente et efficace. C'est un moteur qui m'apprend au quotidien à mieux m’adapter et à ne pas avoir peur de quitter ma zone de confort pour avancer. Une piqûre de rappel du fait que l'évolution est dans notre ADN. 

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

 
Très difficile de choisir...  A ce jour, peut-être mon premier agrément AMF de société de gestion et la levée du premier fonds de cette équipe qui a suivi. Une immense fierté et surtout la première reconnaissance d'une équipe de gestion que j'ai accompagnée dans ses projets. J'adore mon métier et cette expérience, avec celles que j’ai eues la chance de vivre ensuite, m'ont donné le goût d'être engagée aux côtés des clients dans leurs projets.​ 

Quels sont vos domaines de compétences ?


Mon activité s’articulée autour de trois axes principaux. Mon core business est d’accompagner les équipes d’investissement et GPs dans la structuration et la levée de fonds d’investissement (fonds réglementés et véhicules corporates) et le développement de leurs activités (co-investissements, partenariats, club-deals, joint-ventures, mandats dédiés, …).
J’interviens également sur tous les aspects réglementaires liés à la gestion ou le conseil de fonds (création de société de gestion, réglementation AMF, AIFM ... et plus généralement financière). Je conseille aussi des investisseurs (LPs)  dans leurs investissements dans des fonds français et étrangers et leurs transactions secondaires.
 

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

D'un point de vue réglementaire, la possibilité pour certains fonds français d’octroyer des prêts qui constitue une petite révolution eu égard aux règles de monopole bancaire à la française. A l’instar d’autres pays, les fonds deviennent un véritable instrument du financement de l’économie reconnu.
Prochainement, l’entrée en vigueur de la directive MIF. 
Le Brexit et son impact réglementaire et fiscal sur l’industrie de la gestion d’actifs sont des actualités très marquantes... Nous attendons aussi beaucoup du nouveau gouvernement en particulier du projet de prélèvement forfaitaire unique sur les revenus de l’épargne.​

Qui conseillez-vous ?

Des équipes d’investissement, des sociétés de gestion de portefeuille dans le cadre de la création de leur fonds en France et au Luxembourg. Mais aussi des investisseurs institutionnels, fonds, family offices, corporates.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?


Accélérer le développement de la pratique structuration de fonds avec l'aide de mon équipe, de mes associés à Paris et à Londres. Stephenson Harwood est leader dans les fonds côtés mais n’avait pas de pratique en matière de fonds non cotés. Mon arrivée s’inscrit dans le prolongement de celle il y a quelques mois, de trois associés à Londres, Jonathan Pittal, Warren Allan et Gabriel Boghossian et leurs équipes en provenance de KWM, reconnus en matière de structuration de fonds, de transactions secondaires et d’opérations de private equity. 
 
Je souhaite également participer activement au développement des synergies entre nos différentes expertises, tant au niveau international, avec les associés de nos dix bureaux, qu’au niveau national. Le savoir-faire de notre bureau parisien, qui accompagne déjà des fonds d’investissement dans leurs transactions, est déterminant pour mon expertise, notamment en corporate/private equity, avec Patrick Mousset, en immobilier, avec Pierre-Nicolas Sanzey, en financement et en particulier en matière d’equity bridge, avec Yann Beckers.
 
Enfin, j’ai la volonté de contribuer à l’ambitieuse stratégie de croissance de Stephenson Harwood à travers sa philosophie qui met en avant le travail d’équipe, le "partner commitment" et bien sûr les personnes qui composent le cabinet et contribuent à  sa richesse. Tout est à écrire, ensemble !

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)